Quelle banque en ligne pour un interdit bancaire ?

banque en ligne pour un interdit bancaire

Une personne qui émet un chèque sans provision ou qui a du mal à régler sa dette est qualifiée d’interdit bancaire. Mais quelles sont les causes de cet état, quels sont les conséquences et quelles solutions pour faire face à une telle situation ?

Comprendre ce qu’est l’interdit bancaire

Une personne émettant un chèque sans provision est sujette à un interdit bancaire. Selon la loi, une personne se retrouvant dans une telle situation peut continuer à utiliser sa carte bancaire, et disposer de son compte. Elle jouit ainsi de son droit au compte.  Les différentes opérations comme le virement, prélèvement, paiement, retrait ou dépôt peuvent toujours se faire.

Sont aussi concernés par l’interdit bancaire, toutes personnes ayant émis un chèque sans provision et qui n’est pas en mesure de régler la situation.

 Une personne devant payer une somme conséquente dans le cadre d’une poursuite juridique peut aussi être susceptible d’un interdit bancaire.

Les sanctions encourues lors d’un interdit bancaire

Lorsqu’une personne est en situation d’interdit bancaire, son nom sera répertorié dans la FCC ou Fichier Central des Chèques (FCC). Il s’agit d’une base de données de la Banque de France, utilisée par les établissements bancaires pour effectuer une étude des dossiers des nouveaux clients.

Elle ne pourra plus émettre ni utiliser des chèques. Il est à noter que dans une telle situation, tous les chèques à la disposition du sujet doivent être remis aux établissements au sein duquel ils sont inscrits. Il en est de même pour les comptes joints ouverts avec une tierce personne.

Dans une telle situation, la banque peut faire décider elle-même de la sanction ou faire appel à un juge pour prendre une décision. La sanction encourue dure environ 5 ans. Mais celle-ci peut prendre fin lorsque la personne à régler sa dette. La banque demandera ainsi à la banque de France de retirer le nom du client dans la liste.

À l’heure actuelle, les banques sont devenues de plus en plus exigeantes quant aux mesures prises pour ces personnes. Elles décident parfois de clôturer le compte en question ou limiter les opérations pouvant être effectuées.

Quels sont les droits d’un interdit bancaire ?

Dans le cas où la banque ne dispose de preuve tangible pour justifier l’interdit bancaire, le client a tout à fait le droit de rejeter la sanction. Il devra ainsi informer la banque et demander de retirer son nom dans le fichier FCC.

Si le problème n’a été pas résolu les deux jours suivant la date de la demande, il faudra faire appel à un médiateur bancaire.

Si après deux mois, aucune réponse n’a été donnée, la personne devra rédiger une plainte adressée à la Commission nationale informatique et libertés (Cnil), ou encore au Procureur de la République.

Ouvrir un compte en ligne, la meilleure alternative face à un interdit bancaire

Lorsqu’un interdit bancaire ne peut ouvrir un compte dans plusieurs banques, il peut user de son droit au compte. La Banque de France sera dans ce cas obligé de lui propose un établissement pour le recevoir.

Mais il existe également une solution simple, la banque en ligne. Les choix sont nombreux : compte mobile, sans banque et les cartes prépayées.

N26 est une néobanque parfait pour les interdits bancaires.  Elle n’est soumise à aucune formalité et n’exige aucun justificatif.

L’offre EKO du Crédit Agricole est une bonne alternative pour les interdits bancaires, aucune condition de revenus minimum pour ouvrir un compte EKO.

Parmi les comptes sans banques ou sans agence peuvent être cités, le compte C-zam, existant depuis 2017. Il peut être ouvert en dix minutes tout en bénéficiant d’une carte bancaire et d’un RIB avec un tarif mensuel de 1 euro et 5 euros à l’achat de produits.

Le compte Nickel est un compte pour les exclus bancaires via un réseau buraliste partenaire. Appartenant à la BNP Paribas depuis 2017, il offre une souscription à un compte de paiement sans possibilités de découvert et à un tarif annuel de 20 euros.

La carte prépayée bancaire est l’une des plus utilisées dans ces cas de sanction bancaire. L’usage de cette méthode s’avère très simple. En ayant en possession d’une carte visa ou master card, la carte peut être approvisionnée par espèce ou par virement bancaire. Les opérations de retrait ou d’achat seront limitées par la disponibilité du solde versé.

Quelle banque en ligne pour un interdit bancaire ?
5 (100%) 1 vote[s]